Thierry Nussberger

Votre psychothérapeute à Metz

1.

Psychothérapie Adultes

Un adulte ou un couple peut être amené à me consulter à Metz pour diverses raisons. Une psychothérapie est engagée lorsque qu’on se sent impuissant seul à surmonter une difficulté. 

2.

Psychothérapie Adolescents

L’adolescence est une période charnière où l’image de soi est confrontée à l’Autre. Un cap souvent difficile à passer. J’accompagne dans mon cabinet à Metz, les adolescents en perte de repères.

3.

Psychothérapie Enfants

Elle peut se faire en présence des parents, il s’agira alors d’une thérapie familiale. On peut aussi travailler directement sur les symptômes décrits par l’enfant. La psychothérapie dans mon cabinet à Metz se fait avec bienveillance et patience.

 
Pourquoi consulter
un psychotérapeute ?

Parfois, c'est le sentiment d'un profond malaise qui perdure, un mal-être, une angoisse quasi permanente qui vous étreint ou des échecs sentimentaux, professionnels ou autres qui se répètent étrangement.
Ce peut être une difficulté, un sentiment d'impasse ressenti dans votre vie, un questionnement quant à votre orientation ou votre identité sexuelle. Bref, les motifs de consultations sont variés ! 

Thierry Nussberger.jpeg
Ma démarche

J'exerce la psychothérapie depuis plus de 35 ans. J’ai commencé dans un Centre de Jour pour enfants et adolescents qui dépendait d’un Centre Hospitalier. Ce travail d’une douzaine d’années avec les patients, les entretiens avec les familles m’ont

beaucoup appris.

Les troubles et blocages traités

La psychothérapie s'adresse à toutes personnes en souffrance psychique, que cette souffrance se manifeste, ou non, par des symptômes tels que : l'angoisse accompagnée de sensations, de malaise physique ou non, de phobies, de pensées ou rituels obsédants etc...
Elle s'adresse à tous ceux qui ont le sentiment que leur

mal-être nécessite de venir en parler à quelqu'un.

1.

Burnout

2.

Agressivité

3.

Dépression

4.

Phobie

5.

Difficultés scolaires

 
Quand je vous reçois en entretien je m'adresse à vous, vous pose des questions auxquelles vous êtes libre aussi de répondre ou non! En tout cas je ne vous laisse pas dans l'angoisse paralysante du silence.

Thierry Nussberger